Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Accordéon, violoncelle, piano à 4 mains

10 mars-20:00 - 21:00

10€ à 20€

BILLETTERIE


PRÉSENTATION

1h de musique dans un lieu unique tout en bois où la proximité entre les musiciens et le public favorise le partage des émotions musicales.

Car la musique se vit en direct !

Chaque concert est proposé avec un thème particulier et les œuvres sont présentées afin de permettre à tous de plonger dans un univers musical.

Connaisseurs ou non-connaisseurs : tout le monde y trouve son compte !


Les Amériques

Voyage de l’autre côté du monde…

Claire Thirion, violoncelle

Frédéric Daverio, accordéon

Madoka Ochi, piano

Karine Sélo, piano


PROGRAMME

Georges Gershwin (1898-1937)

Summertime et I got rhythm pour piano à 4 mains

Astor Piazzolla (1921-1992)

Les Saisons pour accordéon et piano

Astor Piazzolla

Le grand tango pour violoncelle et piano

Leonard Bernstein (1918-1990)

West Side Story, extraits

Maria, I feel pretty, Somewhere, Tonight, America


BIOGRAPHIES

Claire Thirion découvre le violoncelle à l’âge de 11 ans. Sa passion pour cet instrument la mène aux conservatoires de Marseille, de Boulogne-Billancourt et de Paris dont elle obtient les Premiers Prix à l’unanimité. Elle étudie dans la classe de Xavier Gagnepain et Marc Coppey puis se perfectionne à Londres au Royal College of Music dans la classe de Jérôme Pernoo. En 2006, elle obtient son diplôme avec distinction et reçoit la Tagor Gold Medal.

La musique de chambre occupe rapidement une part centrale dans ses activités musicales, c’est ainsi qu’elle fonde en 2005 le Chiaroscuro Quartet. Spécialisé dans le répertoire classique et romantique sur instruments d’époque, le quatuor est aujourd’hui invité dans les plus belles salles du monde : Wigmore Hall à Londres, Konzerthaus de Berlin, Konzerthaus de Vienne, Concertgebouw d’Amsterdam, Mozarteum à Salzbourg, Auditorium de Madrid, Fondation Gulbenkian à Lisbonne, Philharmonie de Cologne et de Hambourg.

Elle participe ainsi à de prestigieux festivals comme le festival International d’Edimbourg, le Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, le festival des Vacances de Mr Haydn la Roche-Posay, West Cork festival ainsi que des résidences aux festivals d’Aldeburg, de Gstaad et à Port-Royal-des-Champs. Les futurs projets incluent la Philharmonie de Berlin, Carnegie Hall à New-York, des concerts au Canada, en Chine et au Japon.

La discographie du quatuor inclut des œuvres de Mozart, Beethoven, Schubert, Mendelssohn et Haydn, ces six enregistrements ont reçu les récompenses les plus prestigieuses.

Elle joue depuis 2004 aux côtés de Karine Sélo dans un duo violoncelle et piano et se produit également en tant que chambriste en France et en Europe aux côtés d’artistes renommés comme Boris Garlitsky, Kristian Bezuidenhout, Trevor Pinnock, Jonathan Cohen, Nicolas Baldeyrou, Chen Halevi, Malcolm Bilson, Christophe Coin, Christian Poltera.

Claire Thirion joue un violoncelle de Giovanni Tononi fait en 1700 à Bologne.

Frédéric Daverio a enregistré deux CDs de ses musiques pour accordéon seul : Le Troisième jour et Silence on tourne qu’il joue en concert en France, Suisse, Japon, Québec, Italie, Allemagne, Grèce.

Il a écrit pour la chanson (un cd Les Petits Assassins) et un cabaret avec Jean-Pierre Siméon, pour le théâtre avec Christian Schiaretti, Jacques Nichet, François Rollin, Daniel Soulier, Thierry Bédard.

Il a enregistré un CD pour Gallimard : Le Temps haletant et autres poèmes (musiques originales sur des textes de Prévert dits par Jacques Bonnaffé).

Il a mis en musique des poèmes de Brecht (spectacles avec le comédien et metteur en scène Emmanuel Houzé), ainsi que des poèmes de William Cliff (Prix Goncourt de poésie) avec qui il se produit sur scène depuis 15 ans. Il compose pour la danse contemporaine Vini vidi vinci pour Patrizia Lo Sciuto.

Des compositeurs ont écrit pour lui : Georges Aperghis (Tingel-Tangel, Jojo), Alfons Karl Zwicker, François Sarhan, Valérie Stéfan. Il a joué pendant plusieurs années avec la violoniste Véronique Daverio.

​Il se produit régulièrement en récital avec la soprano Odile Heimburger pour qui il arrange les grands airs d’opéra ; il a arrangé et joué une opérette d’Offenbach au festival d’Avignon ainsi que Tosca de Puccini avec la Compagnie Lyrique en Poche.

Il est régulièrement appelé en tant que jury dans les conservatoires de Paris.

Née à Tokyo, Madoka Ochi est issue d’une famille de musiciens. Elle commence l’étude du piano à trois ans avec sa mère, également pianiste. Elle est admise à la Musashino Academia Musicae de Tokyo (lycée puis université), où elle obtient un diplôme de licence de l’art et un diplôme d’enseignement. Elle est sélectionnée pour participer à l’International Summer Academy Mozarteum de Salzbourg en 1991 dans la classe de Claude Helffer.

En 1995, elle vient étudier à Paris où elle est encouragée par Claude Helffer, Jean Micault, Francois-René Duchâble, Eugene Indjic et Pierre Réach.

Diplômée de l’École Normale supérieure de musique et de la Schola Cantorum à Paris, elle obtient le 1er prix de la Ville de Paris au Conservatoire J.-Ph. Rameau puis au CRR de Boulogne le 1er prix en cycle de Perfectionnement (soliste) en 2005.

Elle se produit avec différents musiciens, avec qui elle est régulièrement invitée au Japon et effectue plusieurs tournées (Nouvelle Zélande, Italie, France).

En 2005, elle fonde au Japon la série de concerts La vie parisienne, qui associent musique classique et divers aspects de la culture française, comme la littérature, la poésie et le théâtre, la création florale, le vin et la gastronomie, et qui présentent différemment la musique classique au Japon, dans des lieux atypiques. Elle rencontre un grand succès public et médiatique, notamment au Tokyo Metropolitan Teien Art Museum.

​Dans cet esprit, elle organise un événement : Solidarité Japon : des notes, des mots, des fleurs, des mets à l’Espace des femmes (Paris vie), avec le soutien d’Antoinette Fouque et avec divers artistes, au profit des sinistrés du séisme et du tsunami de 2011.

Elle participe en 2008 à la création de L’Enfant Maquillé, au Théâtre Rigiblick de Zürich, en Suisse, et à Ceci n’est pas un Tango avec Marc Rufer et Béatrix Strebel (danseurs), Celia Reggiani (voix) et Frédéric Daverio à l’accordéon, donné à l’Espace Kiron à Paris en 2009.

Soucieuse de transmettre son art et une certaine philosophie de la vie, elle enseigne à Musique en Liberté à Levallois-Perret depuis 2003 et est également sollicitée pour donner des cours aux jeunes pianistes, qui viennent se perfectionner auprès d’elle et à qui elle fait partager la richesse de sa double culture.

Karine Sélo obtient plusieurs Premiers Prix de piano et de musique de chambre aux Conservatoires de Versailles, Paris et Boulogne-Billancourt. Elle a travaillé entre autres auprès d’Hortense Cartier-Bresson, Paul Meyer et Éric Le Sage dans diverses formations de musique de chambre.

En 2002, elle rencontre Jérôme Pernoo : c’est le début d’une longue complicité musicale et elle devient son accompagnatrice au Royal College of Music de Londres puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Elle est aussi appelée à travailler avec Gary Hoffman, Philippe Muller, Michel Michalakakos, François Salque, Julien Beaudiment… et est sollicitée pour accompagner des instrumentistes lors de concours internationaux (Concours Tchaïkovski à Moscou, Young Concert Artists, Reine Elisabeth à Bruxelles) et pour les concours de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris.

Passionnée par la musique de chambre, Karine se produit dans diverses formations du duo au quintette et participe à de nombreux festivals : Les vacances de Monsieur Haydn à La Roche-Posay, Les Musicales de Blanchardeau, International Summer Academy PragWienBudapest en Autriche, International Spring Festival au Teatru Manoel à Malte… ainsi qu’au Moulin d’Andé, au Studio Le Regard du Cygne à Paris, au Château de Ratilly et est régulièrement invitée par l’Ensemble Reza au Royaume-Uni.

Elle a eu comme partenaires des musiciens tels que Jérôme Pernoo, Claudio Bohorquez, Michel Lethiec, Felix Renggli, Gérard Poulet, les barytons Yann Toussaint et Julien Clément.

Son activité l’amène à côtoyer des compositeurs d’aujourd’hui : en mars 2009, elle a créé le Quintette pour piano et cordes de Jérôme Ducros, en 2011 elle a réalisé la réduction pour violoncelle et piano du Concerto pour violoncelle et orchestre de Guillaume Connesson pour les Éditions Billaudot et en 2013 elle est chargée de la direction artistique du CD En Aparté avec des œuvres de Jérôme Ducros pour Universal Music.

Depuis plusieurs années elle est la fondatrice et la directrice artistique de week-ends musicaux au Moulin d’Andé.

Détails

Date:
10 mars
Heure :
20:00 - 21:00
Prix :
10€ à 20€

Lieu

L’Accord Parfait
47 rue Ramey
Paris, 75018